Ti’ punch antillais

Alors soyons clairs de suite : je ne suis pas antillais, donc difficile pour moi d’affirmer détenir à coups sûrs « LA véritable recette de Ti-punch antillais ».

Ceci dit, j’adore le rhum : c’est mon « alcool fort » préféré. Mais j’avoue que je l’ai souvent bu sous forme de « planteur » (voir recette), c’est-à-dire dilué dans un mélange de jus de fruits, car je trouvais le rhum blanc pur bien trop fort pour un apéritif, même avec du sucre et du citron.

… mais ça, c’était AVANT ! 
Avant un voyage aux Antilles où j’ai pu boire quelques ti-punchs (avec modération tout de même), et constater par moi-même une manière de les préparer bien supérieure aux autres. 

Lors d’une soirée passée en table d’hôtes chez un couple de retraités guadeloupéens natifs de l’île depuis des générations, j’ai ainsi découvert le vrai ti-punch selon moi et la manière de le préparer correctement, grâce à un « secret de grand-mère » qui est pourtant tout bête et finalement assez logique.

Et c’est ce secret que je vais m’empresser de te révéler en détail dans cette recette de Ti’ punch petit(e) veinard(e) !!

A préparer avec du rhum blanc agricole bien entendu, mais pourquoi pas aussi avec un rhum vieux, pour un Ti’punch vieux encore meilleur !

Alors : « à la tienne Doudou » !!! 

J’en profite au passage pour remercier chaleureusement Sandra et Fernand, couple de grands-parents guadeloupéens épatants, pour m’avoir permis de découvrir leur façon de préparer le ti-punch et d’y participer, et pour le formidable moment de partage en leur compagnie lors de notre séjour chez eux. Si vous devez faire un voyage en Guadeloupe vers Trois-Rivières, ne manquez pas d’y passer une nuit ou deux, vous ne le regretterez pas (voir ici leur chambre proposée sur AirBnb).

... et n’oublie surtout pas de faire cela à la fin !! 🙂

Recette du vrai Ti-punch antillais, avec du rhum blanc ou du rhum vieux

Ti’ punch antillais (photo)

Liste des courses

  • Pour la préparation (4 à 6 verres) :
  • rhum - 5 cl , blanc agricole ou vieux / ambré
    ne pas négliger sa qualité
  • citron vert - 1 , correctement mûr
    pas du citron jaune classique ou du Pulco... sinon ça ne sera plus un vrai Ti-punch !
  • sucre de canne - 4 cuillères à soupe , bien bombées
    du sucre pure canne, à défaut de la cassonade, mais surtout pas de sucre blanc
  • cannelle Optionnel - quelques petits bouts , en bâton
    ou à défaut une pointe de cannelle en poudre
  • vanille Optionnel - une demi gousse , naturelle en gousse
    ou à défaut une pointe d'extrait de vanille naturelle en poudre
  • Pour le service :
  • rhum - 20 à 30 cl , le même que pour la préparation
    soit 5 cl par verre environ

Pour le Rhum, prend si possible un "rhum agricole" (blanc ou ambré), gage d'une qualité correcte. En effet, tu vas le boire non dilué, donc je te conseille d'éviter le tord-boyaux !

Si tu veux te faire comme moi ici un AUTHENTIQUE ti-punch guadeloupéen de Basse-Terre, il FAUT prendre du rhum Bologne !
Les habitants de Grande-terre eux ne jurent que par le Damoiseau.
C'est comme ça... C'est le derby local sur les marques de rhum en quelque sorte ! 🙂

Au travail !

Version simple Version détaillée  |  Masquer les conseils Voir les conseils

Tu débutes ? C'est ta 1ère fois sur cette recette ?
N'oublies pas de consulter la recette en images !
  1. Écrase les quartiers de citron vert dans un bol
    1. Coupe le citron vert en deux, puis chaque moitié en quartiers.
    2. Écrase chaque quartier dans le fond d'un bol en pressant fort dessus pour en extraire une bonne partie du jus.
      Laisse les quartiers de citron écrasés dans le bol.
    3. Tu peux garder un ou deux quartiers que tu recouperas en plus petites tranches pour faire de la décoration sur tes verres pour le service !
  2. Ajoute les épices (cannelle, vanille, ...)
    1. Coupe quelques bouts de bâton de cannelle dans le bol...
      ... ou à défaut verses-y une demi cuillère à café de poudre de cannelle.
    2. Fend un bâton de vanille en deux et coupe-le en petits tronçons dans le bol...
      ... ou à défaut verses-y une demi cuillère à café d'extrait de vanille naturelle en poudre.
    3. Optionnel Tu peux aussi mettre un tout petit peu de gingembre (naturel ou en poudre), mais personellement je préfère sans.
  3. Recouvre de sucre de canne et mélange
    1. Recouvre la mixture dans le bol avec 3 à 4 bonnes cuillères à soupe de sucre de canne, bien bombées.
    2. Mélange bien le tout.
    3. Utilise si possible idéalement du sucre "pure canne", plus fin que de la cassonade, et qui se dissoudra donc mieux.
  4. Optionnel Ajoute une rasade de rhum et touille
    1. Le petit plus de Fernand...! 🙂
    2. Ajoute une petite lichette de rhum (celui que tu serviras avec au final) dans le bol et mélange un coup : cela va aider à macérer et à mieux dissoudre le sucre de canne.
  5. Laisse mariner au moins 15 minutes
    1. Laisse macérer ainsi ta potion magique au moins un quart d'heure, idéalement 30 minutes, voire plus...
    2. ... le temps que le sucre de canne soit bien fondu et se transforme en un délicieux nectar délicatement parfumé aux épices...

      C'est bien dit hein ?!? Je me suis senti un peu poète tout à coup... !

  6. Sers dans les verres et complète avec 5cl de rhum
    1. Au moment de servir, verse une ou deux cuillères à café de mélange dans le fond des verres, avec un quartier de citron vert.
    2. Personnellement, j'aime bien amener le bol avec la mixture sur la table pour que mes invités voient la préparation, et leur expliquer, ça fait toujours son petit effet sympathique !
    3. Puis ajoute environ 5cl de rhum blanc (ou ambré pour un délicieux "ti-punch vieux") dans le verre.
    4. Pense à laisser une petite cuillère ou un touilleur dans le verre pour que tes convives puissent mélanger et "tritouiller" le quartier de citron vert à leur guise !
  7. A la tienne "Doudou" / "Ma chérie" !!
    1. A consommer avec modération bien entendu...
    2. ... et idéalement, avec cette recette d'accras de légume ou de morue, suivi d'un bon petit plat antillais comme ce délicieux colombo de poulet dont tu me diras de nouvelles !

La recette en images

Voir diaporama

Hum... je lis dans tes yeux que tu n'as pas tout compris !

Pas de problèmes, voici toutes les étapes de cette recette en photos, pas à pas, avec plein d'explications.

Clique sur une photo pour l'agrandir et voir les instructions détaillées :

Si avec ça tu n'y arrives pas, je ne peux vraiment rien faire pour toi, désolé ! ;-p

C'est pas fini...

Cette recette t'as plu ? Tu as réussi à la faire et en plus c'était bon ?

Alors n'oublie pas de :

  1. VOTER pour cette recette
    Beurk !Bof...Miam.Miam ! Miam !EXCELLENT !!      (26 votes)
    Loading...
  2. PARTAGER cette recette sur les réseaux sociaux et autour de toi
  3. FAIRE UN LIEN vers cette recette sur ton blog ou depuis d'autres sites sélectionner
  4. COMMENTER cette recette ci-dessous

MERCI !
...Le Dieu de la cuisine te le rendra !!








A toi de parler !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *